Société des musées du Québec

Musée amérindien de Mashteuiatsh

Fermé pour rénovation jusqu'au 11 juin 2018

Classification accessibilité Kéroul

Cote d’accessibilité : partiellement accessible. Services aux personnes ayant une déficience visuelle.

Présentation

Gardien de l’Esprit d'un peuple qui a maintenu un mode de vie nomade rythmé par les saisons, le Musée amérindien de Mashteuiatsh présente la magnifique histoire des Pekuakamiulnuatsh, ces descendants d'Amérindiens parvenus il y a quelque 6000 ans au cœur du Bouclier canadien fraîchement libéré des glaces – pour finalement occuper le territoire irrigué par les affluents du Saguenay et du Pekuakami (lac Saint-Jean). Venez admirer un millier d'objets signifiants et vivre des échanges interculturels inoubliables!

Liens vers la programmation

Les expériences musée

  • Uashassihtsh, lieu de passage et de rencontre - Le Site de transmission culturelle Uashassihtsh (« Petite baie ») jouit d’un emplacement magnifique sur le bord du Pekuakami. Chaque année, à la mi-juillet, le Grand rassemblement des Premières Nations s'y déroule – perpétuant les traditions de rencontres estivales, d'échanges et de partage qui unissent ces peuples. Participez vous aussi à cet événement et profitez-en pour rencontrer des artisans qui mettent en valeur leur culture millénaire!
  • Explorez l’exposition permanente Pekuakamiulnu u mamihtunelitamun/L’esprit du Pekuakamiulnu! Fruit d’une démarche collective – artistes, artisans, aînés, gens d’affaires et autres membres de la communauté –, elle relie le passé et le présent des Pekuakamiulnuatsh en présentant leur culture ancestrale, en abordant leur réalité et leurs aspirations et en retraçant l'évolution de leurs négociations territoriales.
  • Près du Musée, les sentiers du site d’interprétation de la flore indigène Nutshimatsh/Dans la forêt – et les thèmes qui y sont déclinés : s’abriter, se déplacer, se nourrir et se soigner – mettent en lumière les liens indissociables qui unissent les Pekuakamiulnuatsh à la Terre-Mère, source de vie. Le respect de la nature, une valeur autochtone essentielle, prend là tout son sens.