Vous êtes ici : Espace professionnel » Information stratégique » Publications et références » L'apport du numérique dans la collaboration école-musée - PDF

L'apport du numérique dans la collaboration école-musée - PDF

CEFRIO, L’apport du numérique dans la collaboration école-musée, avril 2017, 29 pages. ISBN : 978-2-923852-66-9

Publiée par le CEFRIO, en collaboration avec l’École en réseau, le Groupe de recherche en éducation muséale et le Musée des beaux-arts de Montréal, cette publication s’intéresse aux modalités de l’apprentissage dans la relation entre l’école et le musée.

En première partie, les auteurs indiquent que les obstacles limitant le recours à la visite scolaire au musée nuisent à l’approche culturelle recommandée par le Programme de formation de l’école québécoise. Selon eux, l’introduction du numérique dans la relation école-musée pourrait y pallier. En dressant le portrait de cette offre au Québec et ailleurs, l’équipe du projet propose une typologie de l’offre numérique et des pratiques numériques collaboratives muséales. Il en ressort que l’offre numérique est abondante au Québec, mais que celle-ci adopte le plus souvent un mode statique et unidirectionnel. De plus, les pratiques collaboratives par le biais du numérique sont rares à l’international, et quasi inexistantes au Québec.

La 2e partie porte sur la réponse à ce constat, soit la mise en place du projet ÉducArt en réseau. Ce projet exploratoire vise à mesurer le potentiel du numérique dans une approche socioconstructiviste des apprentissages à distance. Le travail en réseau des concepteurs pédagogiques du MBAM, de la coordonnatrice de l’École en réseau, des personnes ressources du RÉCIT et de quatre enseignant(e)s s’est inscrit dans une approche pédagogique laissant place à la collaboration, la création ou la cocréation de contenu, voire l’acquisition de connaissances. Cela a permis d’explorer le potentiel de la mise en réseau de ce type d’institutions. L’approche aurait eu un effet positif sur la motivation et l’engagement des élèves, mais également sur leur perception du musée. Cependant, une telle collaboration pose de nombreux défis, dont la diversité des points de vue, des approches et des plateformes.

En conclusion, les auteurs signalent que la collaboration école-musée à distance soutenue par le numérique favorise les situations d’apprentissages authentiques et permet aux élèves de consolider leurs connaissances. De leur côté, les enseignants profitent des interactions entre eux et avec les concepteurs pédagogiques du musée, enrichissant ainsi leurs pratiques. Ces interactions profitent également au musée puisque tant les élèves que les enseignants se familiarisent avec celui-ci. Quoique le projet ÉducArt soit destiné à se déployer dans un plus grand nombre d’écoles, la relation de proximité créée entre les concepteurs pédagogiques du musée et les enseignants au cours du projet exploratoire ne sera pas reproductible à grande échelle. Les collaborateurs souhaitent néanmoins poursuivre le projet en développant davantage de contenus numériques, en permettant la coconstruction de ressources pédagogiques et en intégrant des interactions à distance entre les différents acteurs du projet. Enfin, ÉducArt pourra servir de modèles à d’autres diffuseurs culturels et à d’autres disciplines.

Pour télécharger la publication du CEFRIO

Infolettre Espace professionnel