Vous êtes ici : Espace professionnel » À propos » Histoire de la SMQ

Histoire de la SMQ

Depuis sa création en 1958, la Société des musées du Québec (SMQ) fait partie intégrante de l’évolution du milieu muséal québécois, l’influençant selon les ressources à sa disposition et au gré des orientations définies en consensus. Dans un écosystème muséal en perpétuel mouvement, la SMQ a toujours placé les intérêts supérieurs des institutions muséales et des professionnel(le)s qui y œuvrent au cœur de ses actions.

Si la liste des dirigeants d’une association ne saurait résumer à elle seule son parcours historique, cette énumération chronologique donne toutefois une bonne idée des personnalités qui y ont laissé leur marque. Ainsi, les présidences et les directions générales successives depuis 1958 sont présentées ici. En outre, la liste des congrès et des lieux où la SMQ les a tenus depuis 1977 apporte également un éclairage intéressant.

60e anniversaire de la Société des musées du Québec (1958-2018)

Pour souligner le 60e anniversaire de la SMQ, un vin d’honneur a été offert en préambule à la soirée de remise des Prix SMQ, le mercredi 3 octobre, à Québec. Lors de cette soirée festive, Hélène Pagé, présidente de 1997 à 2001, a partagé des mots remplis d’affection et de conviction avec l’ensemble des convives.  

Michelle Bélanger et Hélène Pagé
La présidente de la SMQ en 2018, Michelle Bélanger, et la présidente de 1997 à 2001, Hélène Pagé
Photo : Marion Desjardins © SMQ

Chers collègues,

Je suis honorée de vous adresser brièvement la parole à titre d’ex-présidente à l’occasion du soixantième anniversaire de notre association. Honorée et émue en pensant à toutes les personnes qui m’ont précédée dans cette engageante et exigeante fonction.

La soirée de remise des Prix de la Société des musées du Québec est toujours un moment réjouissant pour notre organisation, une occasion de se retrouver, de célébrer l’exceptionnelle qualité de la pratique sur tout le territoire québécois, d’en reconnaître l’intelligence, la rigueur, l’audace, l’originalité, la pertinence, l’innovation, l’attention portée à nos collaborateurs et nos partenaires, mais surtout à nos publics, nos visiteurs, tous nos visiteurs.

Cette année, s’ajoute à l’événement, la célébration des 60 ans de notre organisation, une société sexagénaire, qui n’a pas pris une seule ride, qui a su se réinventer et se renouveler, parce qu’à l’écoute de ses membres.

En jetant un regard rétrospectif, on réalise que la SMQ a souvent aussi joué d’audace, devinant qu’une nouvelle vague muséale pointait à l’horizon et qu’il fallait aller vers d’autres espaces à conquérir, d’autres partenaires avec qui tenter l’aventure. Bref, si la SMQ a du savoir-faire, elle a aussi du flair!

À l’origine de notre organisation, le club était peut-être un peu sélect, mais il sera devenu au fil des décennies un lieu d’échanges, d’information, de formation, d’ouverture sur le monde, de partage, de revendications, de défense de vos intérêts, de solidarité. La SMQ incarne à merveille ce qu’est un réseau. De quelques dizaines, le membrariat s’est élargi à des centaines ayant à cœur le maintien d’une pratique exemplaire, fidèle à leur mission respective.

L’histoire de la SMQ, c’est aussi celle de personnes engagées qui au quotidien, en petite équipe, donnent toute leur énergie pour offrir les meilleurs, les plus pertinents services pour vous, ce que font Stéphane Chagnon et ses complices, de même que ses prédécesseur(e)s. Ce sont les membres des conseils d’administration, actuel et précédents, qui doivent défendre becs et ongles les intérêts supérieurs du réseau, aller au-delà de leurs besoins personnels pour le bien commun, naviguer dans des eaux rarement calmes, affronter des crises, permettre de francs dialogues. On le sait, notre parcours n’est pas un long fleuve tranquille. Avant toute chose, la SMQ c’est surtout la contribution de chacun de ses membres, institutionnels et individuels, la somme de vos réalisations, de vos intelligences, de votre courage. Sans votre appui, sans votre implication, sans votre solidarité, la SMQ n’existerait pas.

Outre les Rencontres internationales sur les innovations numériques et les expériences de visite, les derniers jours ont été riches en événements, dont l’élection d’un nouveau gouvernement que l’on souhaite collaborateur et sensible au développement de notre réseau. Ils ont été aussi marqués par la disparition de l’auteur et chanteur Charles Aznavour. Me sont alors revenus en mémoire ces mots de la chanson Être : « …être le geste qui engage l’avenir repensé… »

Voilà qui nous ressemble : l’action, l’engagement, l’avenir.

Longue vie à la SMQ!

Hélène Pagé. Octobre 2018

 

50e anniversaire de la Société des musées québécois (1958-2008) – Témoignages

Visionnez en ligne les capsules vidéo du 50e anniversaire :


Capsule 1 : Les origines

Capsule 1 : Les origines


Capsule 2 : Ouverture et mobilisation

Capsule 2 : Ouverture et mobilisation


Capsule 3 : Croissance et rayonnement

Capsule 3 : Croissance et rayonnement


Capsule 4 : Développement et enjeux

Capsule 4 : Développement et enjeux

Les 50 ans de la SMQ ont été l’occasion de réaliser quatre capsules vidéo relatant les grandes lignes de son histoire. Articulées principalement autour de témoignages livrés par certains de ses membres, chacune des capsules produites par la firme id3 – Idées au cube durent environ cinq minutes. Elles ont été présentées au cours d’une soirée spéciale organisée lors du congrès annuel d’octobre 2008, tenu à Trois-Rivières.

Revue Musées vol. 28

Parue en octobre 2009, le volume 28 de la revue Musées souligne également le 50e anniversaire de la SMQ. Des professionnels du milieu y abordent différents aspects historiques permettant de situer notre association dans un contexte culturel, politique et social élargi.

À lire dans la revue : «La Société des musées québécois : parcours chronologique (1958-2002)»

Formée en communications et en histoire, Valérie Sirard a travaillé comme chargée de communications à la Société des musées québécois de 2004 à 2007. Après avoir fouillé les archives des premières années et passé en revue rapports annuels, bulletins, revues et autres documents existants, elle brosse un tableau nuancé de l’association, de sa fondation en 1958 à 2002, année de la mise en ligne du site, alors novateur et visionnaire, Musées à découvrir. Depuis 2017, ce volet du site de la SMQ est devenu Les musées du Québec

Lire l'article

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel

Agenda