Vous êtes ici : Espace professionnel » Actualités » COVID-19 : Actions de représentations en temps de pandémie

COVID-19 : Actions de représentations en temps de pandémie

Questions politiques / 24 avril 2020

Alors que l’incertitude complexifie la tâche des gestionnaires et que la réouverture des musées demeure difficile à planifier, la SMQ intensifie ses actions de représentation auprès de différentes instances politiques. Parallèlement, elle planche sur un plan de relance adapté au secteur muséal.

Sur la scène fédérale

Au cours des derniers jours, la SMQ a eu des entretiens privilégiés avec des membres du cabinet du ministre de Patrimoine canadien, Steven Guilbeault. Ainsi, elle a demandé la création d’un fonds d’urgence pour les expositions itinérantes qui permettrait de rapatrier les expositions bloquées dans des musées fermés, de rembourser les dépôts pour les expositions qui n’auront pas lieu ou d’absorber les frais supplémentaires pour les montage, démontage et transport des expositions au moment de la reprise des activités. Elle a aussi milité en faveur d’un nouveau programme pour des initiatives numériques visant à rejoindre différents publics durant la crise.

De concert avec l’Association des musées canadiens

Le 15 avril, la SMQ a participé à une rencontre virtuelle organisée par l’Association des musées canadiens qui a réuni les représentants des associations provinciales et territoriales. À cette occasion, le ministre de Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, s’est montré réceptif aux préoccupations formulées par les directeurs et directrices d’associations muséales. La SMQ a pu lui demander quelles mesures financières son gouvernement comptait mettre en place pour aider les musées à surmonter la crise liée à la COVID-19. L’Association des musées de l’Ontario, pour sa part, a suggéré que les musées soient admissibles au Fonds de dotation de Patrimoine canadien pour favoriser des efforts philanthropiques plus importants.

Sur la scène provinciale 

Convaincue que les institutions muséales ont tous les atouts nécessaires pour devenir les premiers lieux culturels prêts – d’un point de vue sanitaire et logistique – à accueillir des publics, la SMQ travaille sur plan de relance articulé autour de trois champs d’action :

  • des mesures sanitaires validées par les autorités compétentes et adaptées à la spécificité muséale assorties d’outils pour aider les musées à redémarrer leurs activités,
  • une campagne nationale d’information auprès du public et de marketing estival pour promouvoir les musées de proximité,
  • des actions de formation et d’accompagnement personnalisé.

Ainsi, la SMQ a rédigé un plan préliminaire d’intervention sanitaire pour le secteur muséal qui a été très bien accueilli par le ministère de la Culture et des Communications (MCC). Ce dernier s’en est d’ailleurs servi dans ses discussions avec des représentants de l’Institut national de santé publique du Québec. De plus, la SMQ a envoyé une lettre à la ministre Nathalie Roy lui demandant la création d’un comité de travail MCC-SMQ pour l’élaboration et la validation du plan d’intervention adapté au secteur muséal ainsi qu’un calendrier de retour au travail des équipes dans les musées et d’ouverture au public pour la saison estivale 2020.

D’autre part, grâce à la contribution financière du ministère du Tourisme (MTO), le Conseil québécois de ressources humaines en tourisme (CQRHT) pilote la mise en place d’un Plan d’intervention sanitaire pour l’industrie touristique comportant un tronc commun auquel les Associations touristiques sectorielles comme la SMQ contribueront pour intégrer les spécificités propres à leur secteur. Elle a donc transmis son plan préliminaire d’intervention au CQRHT. En outre, la SMQ suit de près les travaux d’un comité constitué par le MTO pour assurer la relance du secteur touristique.

Enfin, préoccupée par le fait que les institutions muséales scientifiques agréées attendent toujours des nouvelles autant pour le montant qu’elles recevront en 2020-2021 que pour le moment où elles le recevront, la SMQ a transmis une lettre à ses interlocuteurs du Fonds de recherche du Québec – Société et Culture et du ministère de l’Économie et de l’Innovation. Étant donné que le MCC a devancé le versement des subventions accordées en vertu du PAFIM 2020-2021, elle considère qu’une équité avec l’ensemble du réseau muséal s’impose et que les institutions muséales scientifiques nouvellement agréées devraient bénéficier du même traitement.

En somme, la SMQ met tout en œuvre pour soutenir ses membres et s’assurer que les institutions muséales soient prêtes à accueillir les publics lorsque le gouvernement en donnera le signal.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel

Agenda