Vous êtes ici : Espace professionnel » Actualités » Dévoilement de la très attendue politique culturelle du gouvernement du Québec

Dévoilement de la très attendue politique culturelle du gouvernement du Québec

Questions politiques / 14 juin 2018

Le 12 juin dernier, le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, et la ministre de la Culture et des Communications, Mme Marie Montpetit, ont dévoilé leur nouvelle politique culturelle, une politique gouvernementale très attendue dans l’ensemble du milieu culturel. Découlant d’un vaste exercice de consultations dans toutes les régions du Québec et d’une longue période de gestation, cette politique est accompagnée d’un plan d’action gouvernemental 2018-2023, assorti d’un budget de 600,9 M$ sur cinq ans, et décliné en 41 mesures. En outre, le plan d’action interpelle 34 ministères et organismes gouvernementaux, dont les trois musées d’État.

Intitulée Partout la culture, la politique s’articule autour des quatre orientations suivantes à l’intérieur desquelles les institutions muséales devront trouver leur place :

1.    Contribuer à l’épanouissement individuel et collectif grâce à la culture
2.    Façonner un environnement propice à la création et au rayonnement des arts et de la culture
3.    Dynamiser la relation entre la culture et le territoire
4.    Accroître l’apport de la culture et des communications à l’économie et au développement du Québec

Des engagements particuliers à l’égard des Autochtones y sont également formulés pour faire état des priorités gouvernementales les concernant.

Parmi les principales lignes de force, on constate qu’une attention particulière est portée à la consolidation de l’alliance culture-éducation-famille ainsi qu’à l’amélioration des conditions de pratique des artistes et artisans. Comme le suggère d’ailleurs le titre de la politique et la présentation qui en a été faite en conférence de presse par M. Couillard et Mme Montpetit, l’accessibilité élargie à la culture, sous toutes ses formes, demeure la clé de voûte de la vision du ministère de la Culture et des Communications (MCC). Pour les institutions muséales, le plan d’action propose certes des mesures qui leur permettront d’aller chercher du financement et la SMQ ne peut que se réjouir, surtout pour ses membres qui sauront répondre aux exigences de l’agrément récemment instauré par le MCC. Cependant, force est de constater que les mesures ne semblent pas tenir compte de la diversité du réseau muséal québécois et la SMQ tient à souligner que certains éléments font défaut.

Une des principales préoccupations demeure la mesure 5, qui consiste à offrir la gratuité aux résidents du Québec tous les premiers dimanches du mois. Pour lire le texte du 30 mai à ce sujet.

La SMQ appréhende des impacts négatifs, notamment une diminution potentielle du nombre de membres et de l’intérêt à devenir membre du musée alors que celui-ci sera gratuit un dimanche par mois. Il va sans dire également que le montant prévu pour compenser financièrement les musées concernés semble nettement insuffisant. Aussi, la SMQ a conçu un sondage pour avoir un portrait plus précis de la situation et elle rencontrera sous peu des membres du cabinet de la ministre Montpetit. Elle souhaite à cette occasion présenter un bilan du premier dimanche de juin et obtenir des précisions quant aux paramètres que le MCC entend définir pour établir les compensations financières promises.  

Par ailleurs, on ne peut que se désoler qu’une telle politique ne fasse pas une place de choix à la culture scientifique et au rôle considérable que jouent les musées à caractère scientifique.

Bien que l’on se réjouisse que l’agrotourisme et le tourisme gourmand fassent l’objet d’une mesure, notamment pour positionner l’identité culinaire québécoise, on s’étonne qu’en dehors des festivals et événements, la notion de tourisme culturel ne soit pas mise de l’avant dans le plan d’action. En effet, la complémentarité de l’offre culturelle avec les produits d’appel mérite d’être soutenue par le MCC, tout comme l’expérience de visite et la promotion spécifique pour les touristes qui, faut-il le rappeler, contribuent de manière significative au dynamisme d’une région, tant en milieu urbain que rural. Il serait également important que le MCC documente les retombées économiques des attraits culturels, autres que les festivals.   

En terminant, il est possible de répertorier les mesures qui toucheront particulièrement les institutions muséales ainsi :

Orientation 1
Contribuer à l’épanouissement individuel et collectif grâce à la culture

Mesure

Titre

Montant (sur 5 ans) et avenues possibles pour les institutions muséales

5

Offrir aux Québécoises et aux Québécois l’accès gratuit aux musées un dimanche par mois

5 M$ - voir la position de la SMQ sur cette mesure

6

Moderniser le programme Mécénat Placements Culture

13,8 M$ - pondération tenant compte de la taille et de la situation géographique, l'admissibilité des organismes de regroupement

7

Encourager la philanthropie culturelle par des mesures fiscales

2,5 M$ - crédit d’impôt pour le premier don en culture, promotion de la philanthropie culturelle

8

Conclure une nouvelle alliance culture-éducation-famille

30,5 M$ - mesure portant essentiellement sur la pratique des arts à l’école, mais il y a une volonté d’enrichir la formation des enseignants et des éducateurs; recherche pour accroître les connaissances sur la relation des jeunes avec la culture

9

Améliorer l’offre de sorties et d’activités culturelles dans le parcours éducatif

35 M$ - multiplication des occasions de faire vivre des expériences culturelles, donner accès à la culture aux enfants et adultes en formation

10

Soutenir des projets culturels et d’engagement social pour les jeunes Autochtones

550 K$ - principalement pour des projets de médiation culturelle pour les jeunes Autochtones

Orientation 2
Façonner un environnement propice à la création et au rayonnement des arts et de la culture

Mesure

Titre

Montant (sur 5 ans) et avenues possibles pour les institutions muséales

14

Augmenter le soutien gouvernemental à la diffusion culturelle au Québec

52 M$ - renforcement des activités de développement de publics, meilleures pratiques de promotion et de développement de publics, notamment dans l’univers numérique

17

Bonifier l’accès des artistes et des travailleuses et travailleurs culturels à la formation

14,3 M$ - présence de formation continue en culture partout au Québec

Orientation 3
Dynamiser la relation entre la culture et le territoire

Mesure

Titre

Montant (sur 5 ans) et avenues possibles pour les institutions muséales

20

Améliorer l’attribution du financement public aux festivals et événements en culture

14,6 M$ - intéressant pour les musées qui organisent des événements culturels (symposium, festival, biennale…)

23

Bonifier le Fonds du patrimoine culturel québécois pour améliorer le soutien à la connaissance, à la protection, à la mise en valeur et à la transmission de ce patrimoine

35,5 M$ - production d’études et d’inventaires, conception et renouvellement des expositions permanentes

24

Soutenir les communautés qui se mobilisent en faveur de la protection, de la transmission et de la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux

25 M$ - bonification de l’aide consacrée au patrimoine religieux dans toutes les régions du Québec

25

Agir de manière exemplaire dans la gestion du patrimoine culturel de l’État

5 M$ - adaptation des infrastructures pour assurer la conservation des collections des musées nationaux, projet majeur pour la gestion des collections archéologiques dans la capitale nationale

30

Appuyer l’essor de grandes institutions culturelles de la capitale nationale

24,2 M$ - soutien supplémentaire au Musée national des beaux-arts du Québec et au Musée de la civilisation

33

Appuyer l’essor de grandes institutions culturelles de la métropole

38,5 M$ - soutien supplémentaire au Musée d’art contemporain de Montréal, au Musée des beaux-arts de Montréal et au Musée McCord Stewart

Orientation 4
Accroître l’apport de la culture et des communications à l’économie et au développement du Québec

Mesure

Titre

Montant (sur 5 ans) et avenues possibles pour les institutions muséales

40

Soutenir les artistes ainsi que les entreprises et organismes culturels dans leurs actions de développement de marchés internationaux

14 M$ - soutien aux tournées ainsi qu’à la diffusion de productions culturelles québécoises (comme des expositions)

41

Bonifier et prolonger le Plan culturel numérique du Québec (PCNQ)

15 M$ - accroissement de la présence de contenus culturels et patrimoniaux québécois dans l’espace numérique, projets de mutualisation des connaissances, des données et des ressources culturelles

Pour consulter les documents officiels

Infolettre Espace professionnel

Agenda