Vous êtes ici : Espace professionnel » Actualités » Future politique canadienne des musées : la SMQ invite ses membres à transmettre leurs commentaires avant le 31 août

Future politique canadienne des musées : la SMQ invite ses membres à transmettre leurs commentaires avant le 31 août

Questions politiques / 17 août 2005

En juin 2005, madame Liza Frulla, ministre du Patrimoine canadien invitait plusieurs représentants de la communauté muséale canadienne à une consultation intitulée Vers une nouvelle politique des musées qui s’est tenue à Ottawa les 28 et 29 juin. Carl Johnson, président de la SMQ, y assistait.

Cette rencontre, réunissant des représentants de toutes les provinces et des territoires, a permis aux membres présents de réagir au document intitulé « Vers une nouvelle politique muséale. Guide de discussion ». Ce document est disponible pour commentaires ou réactions d’ici le 31 août.

Lors de cette rencontre de deux jours, les discussions ont porté sur tous les aspects élaborés dans le document de référence. Les participants ont fait consensus face à la nécessité d’une nouvelle politique canadienne des musées et à l’importance de bien soutenir toutes les fonctions muséales, notamment par la définition élargie de trois grandes priorités. Dans cet esprit, ils ont fait valoir que la priorité intitulée « la participation » devait tenir compte autant de l’accueil des publics que de l’ouverture vers les non-publics, tout comme de la capacité de produire de nouveaux contenus (expositions, programmes éducatifs et culturels, publications, etc.). En ce qui concerne la deuxième priorité, soit la préservation, les discussions ont porté sur une volonté d’élargir le spectre de cette dénomination pour y inclure d’autres aspects liés à la recherche, à la mémoire et à l’histoire. Enfin, la durabilité, quoique essentielle et non acquise, est la troisième priorité de la nouvelle politique. Ce dernier volet sera d’autant plus difficile à assurer si nous demeurons dans une logique de soutien financier à court terme. Ici, outre les infrastructures, il s’agit de soutenir des projets structurants qui pérennisent l’institution muséale. Bien que le document fasse mention d’une volonté de renouvellement dans le secteur muséal, nous avons insisté sur les principes de consolidation et d’amélioration.

Selon l’avis des représentants de la communauté muséale, l’enjeu premier de la politique devrait être la revitalisation des musées du Canada par l’attribution de moyens financiers adéquats. Ainsi, il a été discuté du principe de l’aide financière annuelle ou au fonctionnement. Les représentants du ministère considèrent plus réaliste la mise en place d’un programme qui pourrait soutenir des projets pluriannuels. Cependant, il faut rappeler qu’il est difficile pour les musées de gérer dans une vision à long terme alors que la dynamique de soutien aux projets repose sur le court terme. Il en résulte donc une tension entre un potentiel de financement à long terme, permettant une durabilité et un enracinement accru dans la collectivité, et l’aide ponctuelle qui vise des réalisations forcément délimitées dans le temps.

Les consultations de juin ont permis de proposer des changements dans le libellé des priorités, des principes directeurs et des valeurs. Les représentants du ministère du Patrimoine canadien ont accordé une écoute attentive et manifesté une volonté de prendre en considération les différentes interventions.

Le plan de travail du ministère prévoit une version modifiée suite à cette consultation et aux commentaires qui auront été envoyés pour une autre étape de la préparation de la politique canadienne des musées.

La SMQ rappelle à ses membres l’importance de réagir à la version actuelle du document en acheminant leurs commentaires auprès de Patrimoine canadien avant le 31 août 2005. Nous vous invitons aussi à nous transmettre une copie des commentaires que vous enverrez au ministère. Ils seront sans doute très utiles à la poursuite des interventions de la SMQ dans ce dossier info@smq.qc.ca.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel