Vous êtes ici : Espace professionnel » Actualités » La SMQ rencontre le Fonds de recherche du Québec – Société et Culture

La SMQ rencontre le Fonds de recherche du Québec – Société et Culture

Questions politiques / 3 décembre 2019

Le 2 décembre dernier, le comité politique de la Société des musées du Québec rencontrait, à Montréal, les représentantes du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) pour faire le point sur différents dossiers qui concernent la muséologie scientifique. Rappelons que dans ce contexte, le comité politique, constitué de la présidente Michelle Bélanger, de la vice-présidente Marie-Andrée Levasseur et du directeur général Stéphane Chagnon, compte des administratrices additionnelles, Carole Bellerose et Carol Pauzé, toutes deux directrices d’un musée soutenu par le FRQSC. Pour sa part, le FRQSC était représenté par sa directrice scientifique Louise Poissant et par Marie-Frédérique Desbiens, responsable de programmes. André Doré, directeur du développement de la relève au ministère de l’Économie et de l’Innovation (MÉI) assistait également à cette rencontre.

La SMQ a appris que le FRQSC entend offrir un soutien triennal aux 16 institutions actuellement sous son égide. Ce soutien est conditionnel au financement additionnel demandé au MÉI pour les deux prochaines années. D’ici le 31 mars 2022, aucune autre institution muséale scientifique ne recevra d’aide à la mission de sa part. Ce dernier procédera en 2022 au lancement d’un nouveau concours (programme d’aide à la mission) pour la période 2022-2025. Pour y participer, les institutions muséales scientifiques devront au préalable obtenir l’agrément gouvernemental.

Lors de cet entretien, les représentantes du FRQSC ont fait preuve d’ouverture à l’égard des suggestions de la SMQ visant à améliorer l’intégration des 16 institutions muséales scientifiques nouvellement soutenues au fonctionnement par le FRQSC. Ainsi, la SMQ a souligné que certaines exigences du formulaire de reddition de comptes pour l’année 2019-2020 ne correspondent pas à la réalité des institutions muséales scientifiques et que certaines données demandées sont impossibles à collecter.

De plus, le FRQSC envisage d'élaborer une grille d’analyse qui servira à déterminer la vocation scientifique d’une institution muséale. À cet effet, la SMQ lui a suggéré de faire appel à des experts indépendants en muséologie scientifique.

En terminant, la SMQ se réjouit de la qualité de ces échanges constructifs concernant la muséologie scientifique. Soyez assurés que la mise en place d’un programme normé afin de pérenniser l’aide aux institutions muséales scientifiques agréées recevra toute notre attention et que nous vous tiendrons informés de la progression de ces dossiers.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel