Vous êtes ici : Espace professionnel » Actualités » Les Prix de la Société des musées québécois 2002

Les Prix de la Société des musées québécois 2002

Montréal, le 20 septembre 2002 –

C’est le 19 septembre dernier que la Société des musées québécois a procédé à la remise de ses prix dans le cadre de son congrès annuel tenu à Sherbrooke. Les Prix Carrière, Excellence et Relève visent à reconnaître, stimuler et récompenser l'excellence de la pratique muséale au Québec. Ils mettent à l'honneur des membres de la Société dont les initiatives ont contribué de façon significative à l'avancement de la muséologie québécoise.

Le PRIX CARRIÈRE a été remis à monsieur MICHEL ALLARD. Professeur et fondateur du groupe de recherche en éducation muséale (GREM) à l'Université du Québec à Montréal, monsieur Allard a été durant toute sa carrière un des principaux catalyseurs de la reconnaissance de la fonction éducative dans les musées. Au fil des ans, l'excellence de son expertise a atteint une reconnaissance internationale. La Société des musées québécois veut saluer la contribution exceptionnelle de ce grand pédagogue.

Le FESTIVAL INTERNATIONAL DE JARDINS, des Jardins de Métis s’est pour sa part mérité le PRIX EXCELLENCE. Manifestation d’envergure lors de l’été 2001, cet événement voué à l’art contemporain a traité de façon exemplaire la question du rapport entre nature et culture. La rigueur de sa programmation, l’efficacité de son plan promotionnel et son lien avec la mission originale des Jardins de Métis ont fait de ce festival l’événement coup de cœur du jury des Prix de la Société des musées québécois pour cette année.

Enfin, madame Annabelle Mimouni a reçu le PRIX DE LA RELÈVE 2002. Chargée de projet en action culturelle au Centre des sciences de Montréal, Annabelle Mimouni se distingue à titre de relève en muséologie par son exceptionnelle capacité créatrice doublée d’une grande rigueur. Ses talents de vulgarisatrice et son souci de l’expérience du visiteur contribuent à l’appréciation du grand public pour la culture scientifique dans les musées. Ses talents de rassembleuse en font une collaboratrice de première importance, comme en témoignent ses réalisations lors de la dernière édition des Robofolies où 24 000 visiteurs furent accueillis.

Soulignons que les lauréats se sont vus remettre une œuvre de John Francis, sculpteur qui vit et travaille à la fois en Estrie et en France. On peut obtenir plus d’information sur les Prix de la Société des musées québécois, en cliquant ici

– 30 –

Infolettre Espace professionnel