Vous êtes ici : Espace professionnel » Actualités » Les Prix de la Société des musées québécois 2004

Les Prix de la Société des musées québécois 2004

Montréal, le 13 octobre 2004 –

La soirée de remise des Prix de la Société des musées québécois (SMQ) s'est tenue à l'Hôtel Rimouski le 29 septembre dernier. C'est dans une ambiance festive que s'est déroulée cette cérémonie honorant des membres de la SMQ dans le cadre du congrès annuel tenu sous le thème «La muséologie au Québec/ portrait et perspectives».

Les Prix carrière, excellence, relève et multimédia et audiovisuel Télé-Québec visent à reconnaître, stimuler, récompenser l'excellence de la pratique muséale au Québec. Ils mettent à l'honneur des membres de la Société dont les initiatives ont contribué de façon singulière à l'avancement de la muséologie québécoise. Précisons que le Prix multimédia et audiovisuel Télé-Québec s'inscrit en continuité avec le partenariat liant la SMQ et Télé-Québec dans le cadre du site Web Musées à découvrir.

Le Prix carrière
Le jury a attribué le Prix carrière 2004 à Marcel Brisebois, directeur général sortant du Musée d'art contemporain de Montréal, pour son apport à la muséologie québécoise, principalement dans le domaine de l'art contemporain. Durant 19 ans, il a assumé la direction de cette importante institution, incluant sa relocalisation au coeur du centre-ville de Montréal et les nombreuses manifestations du Musée qui ont contribué à la démocratisation de l'art au Québec. Intellectuel et érudit reconnu, Marcel Brisebois est aussi le co-fondateur de l'Écomusée des Deux-Rives de Valleyfield et le président fondateur de la Société des directeurs de musées montréalais.

Les Prix excellence
Cette année, la SMQ a attribué dans cette catégorie trois prix soit un pour chaque groupe d'institutions muséales défini dans ses règlements généraux.
Ainsi dans la catégorie "Groupe institutionnel 3 (budget de fonctionnement annuel inférieur à 400 000$)", le Prix Excellence 2004 a été décerné au projet Une baleine à la terre réalisé en juin 2003 par l'Aquarium des Îles-de-la-Madeleine. Le projet consistait à recueillir et préserver le squelette complet d'un rorqual mâle échoué dans le Saint-Laurent. Le projet, qui exigeait d'être réalisé dans un très court laps de temps, a mobilisé une équipe de bénévoles supervisée de façon experte par une équipe de scientifiques. L'Aquarium des Îles-de-la-Madeleine a, par cette opération, posé une action des plus perspicaces pour l'enrichissement de ses collections et la diffusion scientifique.

Dans la catégorie "Groupe institutionnel 2 (budget de fonctionnement annuel de 400 000$ à 4 M$)", le Prix Excellence a été décerné à Exporail, le Musée ferroviaire canadien. Ce prix souligne la réalisation d'un projet de longue haleine mené sur une période de dix ans par des gens de vision et de passion. Leur défi de sauvegarder et de présenter dans des conditions appropriées un patrimoine unique reconnu d'intérêt national était considérable. Pour y arriver, il aura fallu la ténacité et la passion d'une directrice exceptionnelle, une équipe de grand talent et la mobilisation d'une centaine de bénévoles souvent très spécialisés. Ce musée de site dédié au patrimoine ferroviaire comprend des dizaines d'acres de terrain à interpréter, près de vingt kilomètres de voies ferrées, un pavillon d'exposition avec 45 véhicules ferroviaires, deux gares, une cour de triage, un atelier de restauration, une collection de 150 véhicules et de 10 000 objets reliés au ferroviaire, un centre d'archives avec un quart de million de documents.

Dans la catégorie "Groupe institutionnel 1 (budget de fonctionnement annuel supérieur à 4 M$)", le Prix Excellence a été décerné au Musée de la civilisation pour son exposition Gratia Dei : les chemins du Moyen Âge, une exposition exceptionnelle à plusieurs égards fréquentée par 400 000 visiteurs dans sa seule présentation à Québec. L'exposition est maintenant en tournée internationale. Coup de maître du Musée de la civilisation, Gratia Dei : les chemins du Moyen Âge mettait en valeur une somme impressionnante de recherche gravitant autour de 350 objets provenant d'importantes collections européennes et montrées pour la première fois en Amérique sans oublier de magnifiques pièces issues de collections du Québec.

Le Prix multimédia et audiovisuel Télé-Québec
Les institutions scientifiques de la Ville de Montréal, soit le Biodôme, l'Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium ont reçu ce prix pour la réalisation de l'installation muséale interactive, immersive et informative Ars Natura. Échappant à toute classification, l'œuvre multimédia est accessible aux quelques 15 000 personnes qui traversent chaque jour la Rotonde de la station Square-Victoria à Montréal. Véritable halte visuelle et sonore en plein métro, Ars Natura contribue à faire connaître et aimer la nature, faisant ainsi écho à la mission même des institutions scientifiques de Montréal.

Le Prix de la relève
Michel Vallée, directeur du Musée de société des Deux-Rives, a reçu cette distinction pour l'accomplissement d'un travail exemplaire de réflexion sur la mission de l'institution et sur son potentiel de développement. Sous sa direction, le musée a accru sa présence auprès des instances politiques et du milieu régional et la fréquentation du musée a connu une augmentation importante. Les membres du jury ont été grandement impressionnés par le cheminement du candidat qui a œuvré avec talent et passion à la restructuration de l'institution qu'il dirige depuis près de deux ans.

Signalons que les lauréates et les lauréats se sont vus remettre une œuvre de l'artiste Paul-Émile Saulnier de la région de Rimouski.

– 30 –

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel