Vous êtes ici : Espace professionnel » Actualités » Les Prix de la Société des musées québécois 2006

Les Prix de la Société des musées québécois 2006

Montréal, le 13 octobre 2006 –

Le 4 octobre dernier, la Société des musées québécois (SMQ) a procédé à la remise de ses Prix dans le cadre de son congrès annuel placé sous le thème « Conserver et développer notre capital humain. Ressources humaines et musées ». La cérémonie, qui s’est déroulée dans le décor impressionnant du moulin à La Pulperie de Chicoutimi, a honoré des membres de la SMQ dont les initiatives ont contribué de façon singulière à l'avancement de la muséologie québécoise. Ainsi, les Prix Carrière, Excellence, Audiovisuel et multimédia Télé-Québec, Publication et Relève visent à reconnaître, stimuler et récompenser l'excellence de la pratique muséale au Québec.

Prix Carrière
Le jury a décerné le Prix Carrière à Renée Huard pour sa contribution exceptionnelle à la muséologie québécoise depuis plus de trente ans. Femme de convictions, de passion, de défis, visionnaire et engagée, elle a occupé, au long de son parcours professionnel, diverses fonctions dans plusieurs organismes culturels et ministères différents. Ainsi, avant de devenir directrice de l’action culturelle et de l’action éducative au Centre des sciences de Montréal, elle a accepté des postes de direction à la Biosphère, Patrimoine canadien et Environnement Canada. À ses talents de gestionnaire s’ajoutent de grandes qualités de communicatrice, de conceptrice, d’animatrice, etc. Également convaincue de l’importance de la vie associative, elle a participé activement notamment à la SMQ autant au conseil d’administration, qu’au comité exécutif et au GIS-MuST. Elle a aussi laissé sa marque au sein d’ICOM-Canada et à titre de membre du conseil d’administration d’un musée de sa communauté et d’ENvironnement JEUnesse.

Prix Excellence
Exceptionnellement cette année, la SMQ a remis quatre prix dans la catégorie Excellence puisque deux projets du groupe institutionnel 3 ont soulevé le même enthousiasme auprès des membres du jury.

Ainsi, le premier prix ex aequo est allé au Musée des maîtres et artisans pour son exposition La splendeur de l’écriture à Montréal, capitale mondiale du livre, réalisée par ses services éducatifs. Cette exposition réunissait quelque 200 élèves des 2e et 3e cycles du primaire, huit professeurs, quatre artistes et un écrivain dans un processus de réflexion et de création de grande qualité. Le jury a tenu à souligner la pertinence du projet en regard du mandat du musée et de ses liens avec la communauté tout comme l’utilisation impressionnante des moyens dont il disposait. Le deuxième prix ex aequo a été remis au regroupement Médiat-Muse, maître d’œuvre de l’exposition territoriale Feu. De mai à octobre 2005, 21 institutions muséales de la Mauricie et du Centre-du-Québec se sont littéralement enflammées pour leurs publics autour d’un concept singulier qui permet de regrouper des programmations de musées à vocations multiples autour d’un thème commun. Cet évènement s’est démarqué par la qualité de sa stratégie promotionnelle, celle de l’offre des musées participants et la visibilité appréciable qu’il a donnée à ces deux régions.

Dans le groupe institutionnel 2, le Prix Excellence a été décerné au Musée régional de la Côte-Nord pour la valeur du processus et la qualité de réalisation de l’exposition permanente Terres de sens : le grand voyage. Une des spécificités de ce projet réside dans la démarche d’éco-conception de l’exposition, une approche qui prend en compte les impacts environnementaux des produits et qui met en œuvre des technologies respectant l’environnement. De plus, le grand voyage que propose cette exposition est également balisé d’analyse critique, de discours engagé et de respect des différences mutuelles et générationnelles témoignant ainsi de l’histoire de la région de façon contemporaine.

Dans le groupe institutionnel 1, le Prix Excellence a été décerné au Centre des Sciences de Montréal pour la qualité, l’originalité et la créativité dont a fait preuve son exposition Rotation X-trême. Passé maître dans l’art de faire tourner les têtes sans jamais tourner en rond, le Centre des sciences de Montréal a accueilli près de 170 000 visiteurs entre les mois de mai 2005 et mars 2006. Muséologie extrême, provoquant au passage l’avancement des nouvelles technologies, l’exposition primée s’attaquait au sujet particulièrement complexe de la rotation. Aussi, un biomécanicien, une chorégraphe, un contorsionniste, un roboticien, un breakdancer, un humoriste et des programmeurs informatiques ont participé au développement et à la réalisation de ce projet marqué par l’excellence et une énergie remarquable.

Prix Audiovisuel et multimédia Télé-Québec
Cette année, la Commission des champs-de-bataille nationaux est récipiendaire du Prix Audiovisuel et multimédia Télé-Québec pour 1759 du sentier de la guerre aux Plaines d’Abraham. Le jury a été grandement impressionné par la qualité des contenus et les très hauts standards de réalisation de cette exposition virtuelle consacrée à une page importante de notre histoire. Présenté sous forme d’un grand jeu ludoéducatif, 1759 du sentier de la guerre aux Plaines d’Abraham propose une aventure interactive autour de 67 activités qui renferment une quantité impressionnante d’information et de contenus historiques.

Prix Publication
Le Prix Publication 2006 a été décerné à Expression, centre d’exposition de Saint-Hyacinthe pour le catalogue de l’événement en art actuel Orange ayant pour thématique l’agroalimentaire. La richesse des contenus, l’iconographie et la cohérence éditoriale en font une publication de calibre international. Le jury a considéré que cette publication se distinguait nettement des autres publications produites dans un contexte muséal, tant du point de vue du contenu que du design.

Prix Relève
Le Prix Relève revient cette année à Dominique Laurent dont les réalisations ont été remarquées par les membres du jury et ce, tant par leur audace que par leur originalité. Éclat, panache et fantaisie font partie des stratégies qu’utilise avec justesse celle dont l’objectif principal se résume à provoquer le rapprochement des artistes, de l’art et du public. Au cours des six dernières années, elle a développé de façon significative la notoriété de la Galerie Montcalm avec de nombreux projets d’exposition et d’évènement.

Chaque année, les lauréats reçoivent une œuvre commandée à un ou une artiste de la région qui accueille le congrès de la SMQ. L’artiste Guy Blackburn du Saguenay, qui jouit d’une solide réputation au Québec et d’un rayonnement international, a réalisé une série d’œuvres intitulée 9 objets construits d’inutiles pour passer à l’acte.

--

– 30 –

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel

Agenda