Vous êtes ici : Espace professionnel » Actualités » Rencontre du comité de liaison MCC-SMQ du 21 février

Rencontre du comité de liaison MCC-SMQ du 21 février

Questions politiques / 4 mars 2019

Les membres du comité de liaison du ministère de la Culture et des Communications (MCC) et de la Société des musées du Québec (SMQ) se sont réunis, le 21 février dernier, afin de faire le point sur différents dossiers qui concernent le réseau muséal. La SMQ était représentée par sa présidente, Michelle Bélanger, sa vice-présidente, Marie-Andrée Levasseur, et son directeur général, Stéphane Chagnon. Le directeur des interventions territoriales et du développement culturel numérique, Dany Gilbert, la coordonnatrice et conseillère en muséologie, Hélène Michaud, la coordonnatrice de programme et conseillère en muséologie, Lydia Bherer-Vidal, ainsi que la conseillère en développement culturel, Delphine Laureau, représentaient pour leur part le MCC.

Mesure de gratuité

Les institutions muséales qui ont participé à la mesure de gratuité les premiers dimanches du mois avaient jusqu’au 22 février 2019 pour remplir le formulaire de reddition et le soumettre au Ministère. Ainsi, en fonction du nombre réel d’entrées gratuites consenties, il versera une compensation aux institutions muséales dont le premier chèque ne couvrait pas la totalité des gratuités offertes. De plus, le MCC procédera, au cours des prochains mois, à une évaluation de l’impact de cette mesure qui demeure, pour l’instant, non obligatoire.

 

Agrément

L’analyse des 192 demandes d’agrément par des professionnels indépendants suit son cours. La SMQ a appris que des observateurs provenant d’autres ministères ont assisté aux travaux de certains comités. Par ailleurs, les résultats ne devraient pas être connus avant le mois d’avril en raison de nombreuses étapes administratives nécessaires, telles que des autorisations provenant de divers paliers du Ministère, voire du Conseil des ministres. En effet, l’agrément octroyé aux institutions muséales en sera un gouvernemental et non ministériel. Après l’annonce des musées agréés, le MCC ouvrira son Programme d’aide au fonctionnement des institutions muséales (PAFIM) 2019-2022 pour lequel la SMQ a demandé une bonification substantielle de l’enveloppe. L’aide financière consentie aux institutions nouvellement agréées, incluant celles à vocation scientifique, doit effectivement être à la hauteur des efforts déployés de part et d’autre dans cet exigeant processus d’agrément gouvernemental.

Mécénat Placements Culture

En 2018-2019, le MCC a modifié les critères d’admissibilité au programme d’appariement Mécénat Placements Culture. Ainsi, les institutions muséales non soutenues au fonctionnement ne peuvent plus bénéficier de ce programme. La SMQ déplore ces nouveaux paramètres qui sont passés sous le radar et pénalisent les institutions muséales qui en ont le plus besoin. Elle a donc fait valoir auprès du MCC qu’il devrait sérieusement reconsidérer cette incohérence et s’assurer que toutes les institutions muséales nouvellement agréées y aient accès, nonobstant qu’elles soient soutenues ou non au fonctionnement.

Rappelons qu’un volet de cette nouvelle mouture de Mécénat Placements Culture permet la tenue de collectes de fonds mutualisées par plus d’un organisme culturel. Pour en savoir davantage sur ce programme : https://www.mcc.gouv.qc.ca/index.php?id=5842

Main-d’œuvre du secteur muséal

La SMQ a tenu à discuter avec le MCC des enjeux de ressources humaines vécus dans les institutions muséales. Un diagnostic des ressources humaines du secteur culturel au Québec, récemment effectué par le comité sectoriel de main-d’œuvre en culture, Compétence Culture, confirme des données inquiétantes telles que le manque de relève qui affecte la transmission des connaissances, la difficulté d’attraction et de rétention du personnel, le haut taux de roulement de personnel et les problèmes qu’occasionnent aux gestionnaires les environnements changeants. Alors que la dernière enquête sur le personnel des institutions muséales porte sur des données de 2004, la SMQ considère qu’un état de situation des ressources humaines, spécifique au secteur muséal, s’impose. Elle a donc suggéré au MCC de confier un tel mandat à l’Observatoire de la Culture et des Communications.

Enfin, à l’occasion de cette rencontre, nous avons appris que Marie Gendron a récemment été nommée sous-ministre du ministère de la Culture et des Communications en remplacement de Marie-Claude Champoux qui occupe désormais la présidence de l’Office de la protection du consommateur.

En terminant, la SMQ a réitéré sa volonté de rencontrer la ministre Nathalie Roy et a proposé que Mme Gendron participe à la prochaine rencontre du comité de liaison.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel