Vous êtes ici : Espace professionnel » Salle de presse » Communiqués de presse » Budget fédéral 2007 : rien pour la politique muséale

Budget fédéral 2007 : rien pour la politique muséale

Montréal, le 20 mars 2007 –

Alors que les analystes s’entendent pour dire que le budget déposé par le ministre Flaherty constitue une avancée dans le règlement du déséquilibre fiscal, force est de reconnaître qu’il laisse le milieu culturel, dont la communauté muséale, sur son appétit.

La Société des musées québécois (SMQ) déplore particulièrement l’absence de quelque indice financier laissant présager la mise en place, pour 2007-2008, d’une politique muséale canadienne. En effet, malgré l’état de parachèvement du projet mis de l’avant par le gouvernement précédent et la ministre d’alors, Liza Frulla, et malgré une mobilisation sans précédent de la communauté muséale canadienne, la ministre du Patrimoine canadien, Bev Oda, n’a rien de concret à annoncer pour l’instant.

L’élément positif du budget demeure les 5 M$ destinés à l’embauche de stagiaires qualifiés qui travailleront dans les musées canadiens l’été. Cependant, il faut rappeler la coupure de 4,6 M$ faite par la ministre en septembre dernier au Programme d’aide aux musées. Encore là, malgré les nombreuses représentations faites par le milieu, dont la SMQ, la ministre est restée inflexible.

Reste maintenant à espérer que le baume que constitue pour le Québec le règlement partiel du déséquilibre fiscal permettra de dégager une marge de manœuvre plus intéressante pour les musées et, que du côté d’Ottawa, la ministre Oda a conservé quelques atouts dans son jeu qu’elle pourrait dévoiler au congrès de l’Association des musées canadiens (AMC) la semaine prochaine.

Quoi qu’il en soit, la SMQ entend poursuivre activement ses représentations dans ce dossier de concert avec l’AMC.

- 30 –

– 30 –

Nous joindre

514 987-3264, poste 2508
courriel