Vous êtes ici : Espace professionnel » Salle de presse » Communiqués de presse » Des équipements culturels municipaux subissent de sévères coupures

Des équipements culturels municipaux subissent de sévères coupures

Montréal, le 9 juillet 2003 –

La nouvelle est troublante et sème de vives inquiétudes. Les équipements culturels municipaux qui reçoivent de l’aide au fonctionnement du ministère de la Culture et des Communications apprennent, ces jours-ci, que dans le cadre du dépôt du budget et du livre des crédits, le gouvernement du Québec maintient la ligne dure en matière de ses priorisations. C’est dans ce contexte que la ministre de la Culture et des Communications, madame Line Beauchamp a revu son soutien aux services municipaux en matière de diffusion des arts de la scène et de la muséologie, alléguant que plusieurs municipalités offrent déjà ces services de façon autonome.

Conséquemment, la Ministre a annoncé sa décision de se retirer graduellement du soutien des centres d’exposition et des lieux d’interprétation relevant des municipalités. Ainsi, dès cette année, des coupures de 33% sont effectuées au montant des subventions de fonctionnement. En plus des espaces muséaux, la mesure touche également des salles de spectacles relevant des villes.

Le Ministère continuera à collaborer avec les municipalités dans le cadre d’actions inscrites à l’intérieur d’un partenariat renouvelé. À cet effet, la ministre entend poursuivre le dialogue avec plusieurs d’entre elles pour conclure des ententes qui favoriseront leur développement culturel.

Quoiqu’il en soit, on ne peut qu’être consterné devant la brutalité des coupures annoncées et l’absence de délais d’application de celles-ci. Comment réagiront les élus municipaux dans ce contexte? Comment interprèteront-ils le message du Ministère ?

Quels seront les impacts sur l’accès à la culture des citoyens? À quel avenir est vouée la douzaine d’institutions muséales touchées ainsi que les professionnels qui y oeuvrent? Comment un réseau muséal déjà sous-financé pourra-t-il subir une telle fragilisation?

Autant de questions auxquelles il faudra bien trouver réponse en ces jours difficiles.

– 30 –

Nous joindre

514 987-3264, poste 2508
courriel