Vous êtes ici : Espace professionnel » Questions politiques » Adoption du budget Jérôme-Forget : 5 M$ récurrents pour les musées

Adoption du budget Jérôme-Forget : 5 M$ récurrents pour les musées

Questions politiques / 1 juin 2007

La controverse entourant l’adoption du budget par les partis d’opposition est maintenant terminée. Le budget de la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, a été adopté à l'Assemblée nationale, vendredi le 1er juin.

Ainsi, l’aide financière récurrente de 5 M$ pour le réseau muséal est confirmée et s’ajoute aux sommes déjà prévues pour le Fonds du patrimoine culturel québécois dont un volet est consacré au renouvellement des expositions permanentes. De plus, rappelons que le Conseil des arts et des lettres du Québec reçoit des crédits additionnels de 8 M$ dont 3 M$ destinés au programme Placements culture. Pour lire le communiqué du MCCCF

Proposition de la SMQ concernant les sommes supplémentaires récurrentes annoncées au budget 2007-2008

Récemment, la SMQ répondait à la demande du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) en déposant une proposition pour l’attribution des 5 M$ supplémentaires récurrents inscrits au budget 2007-2008.

En résumé, cette proposition tient compte des institutions reconnues et soutenues au fonctionnement ainsi que de celles reconnues mais non soutenues au fonctionnement. De plus, la SMQ en a profité pour revenir sur la réouverture de la reconnaissance et sur le maintien de l’évaluation nationale.

Lors des deux derniers exercices financiers, des institutions muséales ont reçu de l’aide supplémentaire totalisant environ 3 M$ selon une répartition mathématique basée sur leur budget de fonctionnement. Cette aide s’élevait à 15 000 $, 22 000 $ ou 35 000 $ selon la hauteur du budget annuel. Considérant la disponibilité de cette somme et les besoins criants des musées, la SMQ est d’accord avec ce principe de répartition pour l’année 2007-2008. Toutefois, cette position s’inscrit dans le contexte où nous croyons qu’il est indispensable que soit revue, à la hausse et de manière globale, la question du financement au fonctionnement.

Nous demandons également que pour le même exercice financier, des sommes (2 M$) soient réservées aux institutions reconnues mais non soutenues au fonctionnement pour la réalisation de projets ou pour l’affectation à des ressources humaines.

De plus, la SMQ propose que le MCCCF mette en place un prochain concours pour la reconnaissance permettant de nouvelles attributions d’ici la fin de l’année 2007-2008. Enfin, tout en suggérant le maintien de l’évaluation nationale, elle réitère sa confiance au principe d’évaluation par les pairs, évaluation dont les finalités et les modalités devraient aussi être revues.

En conclusion, la SMQ réitère sa volonté de travailler de pair avec le MCCCF à l’élaboration des meilleures solutions entourant les sujets ci-haut mentionnés.

Cette position a été adoptée par le conseil d’administration de la SMQ le 25 mai dernier.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel