Vous êtes ici : Espace professionnel » Questions politiques » La SMQ s’adresse directement à la ministre Beauchamp

La SMQ s’adresse directement à la ministre Beauchamp

Questions politiques / 21 décembre 2005

La seule nouvelle reçue depuis la mise en ligne, le 28 novembre dernier, du texte concernant la répartition des 5 M$ promis par le MCC est une lettre de Mme Marie-France Maheu, sous-ministre adjointe au Secteur du développement régional, de la muséologie et de la formation. Cette dernière nous remercie pour le document que nous avons soumis et nous assure que toutes nos propositions ont fait l’objet d’une analyse. Pour la suite des choses, les musées concernés recevront des nouvelles de la part de la ministre Line Beauchamp, nous indique-t-on.

Tout en admettant aisément que les décisions finales reviennent à la ministre, la SMQ s’attendait à avoir un suivi sur ses propositions et surtout des informations sur la logique d’intervention préconisée. À cet égard, rappelons que le document de la SMQ comportait des principes et des valeurs pouvant servir également à une réflexion sur la consolidation du réseau à plus long terme. Même si la ministre Beauchamp a répété à plusieurs reprises sa volonté de travailler avec la SMQ, force est de constater qu’aucune structure de travail n’a encore été mise en place.

Pendant ce temps, devant les multiples appels lancés par ses membres, la SMQ constate que la crise s’aggrave. Ainsi, les cas de mises à pied dans les institutions muséales et de fermetures temporaires se multiplient de jour en jour. Au cours des dernières années, la SMQ a tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises mais il semble qu’elle ne parvienne pas à se faire entendre par le gouvernement actuel. Nous sommes donc très inquiets et nous entendons mettre toute l’énergie nécessaire pour poursuivre nos démarches pour convaincre nos dirigeants de s’attaquer réellement au problème de sous-financement du réseau.

Dans une lettre datée du 19 décembre dernier, le président de la SMQ, M. Guy Vadeboncoeur, a fait part à Mme Beauchamp de ses vives inquiétudes et lui a demandé des éclaircissements sur l’ensemble des dossiers concernant les institutions muséales ainsi que sur sa stratégie pour résoudre le problème de sous-financement du réseau.

En somme, nous aurions aimé, en cette fin d’année, donner à nos membres de meilleures nouvelles. Espérons maintenant que la ministre, en donnant suite à notre lettre, acceptera de répondre aux questions que nous jugeons fondamentales pour l’avenir du réseau.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel