Vous êtes ici : Espace professionnel » Produits et services en muséologie » Expositions itinérantes » Marylin - La renaissance d’une icône

Les Impatients

Marylin - La renaissance d’une icône

Johanne Marino Jardin secret, 2015 Collage Collection Les Impatients
Les Impatients

Pour construire son œuvre, Andy Warhol a utilisé les images d’une Amérique populaire, celle de tous les jours dans l’actualité et les journaux. Le fameux portrait de Marilyn Monroe, icône de la société nord-américaine par excellence, qui a été revisité, diffusé et popularisé par Warhol est une image maintenant bien inscrite dans l'imaginaire collectif.

 

À la manière de Warhol, les Impatients ont souhaité réinventer à leur tour cette image qui rend maintenant indissociable ces deux figures emblématiques que sont Warhol et Monroe, et de recréer à leur tour une icône.

 

Soutenus par le commissaire, artiste et animateur Pierre Bellemare, trente participants aux ateliers des Impatients se sont prêtés au jeu de la redéfinition du portrait de Marilyn Monroe et du diktat des canons de beauté dans lequel elle a été cantonnée. À partir d’une sérigraphie commerciale et avec comme principaux médiums le collage et la gouache, toutes sortes de papiers découpés ou déchirés dans les magazines et journaux ont inspiré de différentes façons les participants dans la réinterprétation d’une image  si ancrée dans la mémoire visuelle.

 

Une multitude d’objets, de figures et de symboles : bouteilles de parfum, cosmétiques, robes de mariée, voitures, fleurs, architecture et calligraphie apposés en aplat, en superposition ou par répétition, se sont organisés dans chacune des créations afin de laisser percevoir différents univers. En repensant ce portrait, les Impatients abordent le multiple d’une autre façon. Ils dévoilent les mille et un autres visages que Marilyn aurait pu vouloir porter, décuplant les personnalités potentielles par l’ajout de nouvelles couches de sens à l’image initiale. Alors que Warhol aplanissait sa surface et multipliait son sujet pour en faire un objet dénué de l’aura de l’œuvre unique, les Impatients ajoutent et créent quelque chose de différent chaque fois.

Ce travail de création autour de Marilyn et de l’essence même de cette célébrité ramène directement au double mandat de l’organisme, soit  l’art et la santé mentale. Ainsi, les participants se sont rapidement approprié cette Marilyn, qui a aussi connu les douleurs de la maladie mentale, de la dépression et de l’internement. Le sentiment d’appartenance au sujet de leur création fut donc immédiat, le plaisir palpable et les propositions foisonnantes.  

Chacun des participants a transformé et enrichi le sujet à sa manière, dévoilant ainsi chaque fois une part de sa propre histoire et de ses préoccupations. Mais bien que totalement métamorphosé d’une création à l’autre, il est fascinant d’observer que le modèle demeure toujours le même. À l’instar des Impatients, qui souhaitent démystifier l’image de la santé mentale et déconstruire une image de la maladie souvent emplie de préjugés, le portrait de Marilyn conçu par Warhol reste et transparaît sans cesse. La fabrication d’une l’image est telle qu’il est souvent impossible de s’en défaire.

Personne ressource

Karine Larocque
Responsable collection
Téléphone : 514-842-1043
Courriel : technique@impatients.ca

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel

Agenda