Vous êtes ici : Espace professionnel » Information stratégique » Publications et références » L'environnement et les institutions muséales au Québec à l'aube du XXIe siècle - IMPRIMÉ

L'environnement et les institutions muséales au Québec à l'aube du XXIe siècle - IMPRIMÉ

Myriam Proulx, Thérèse Drapeau. L'environnement et les institutions muséales au Québec à l'aube du XXIe siècle : enquête auprès des musées québécois sur la place du thème de l’environnement dans leurs expositions, les sources d’information et de financement de ces expositions. Travail dirigé. Programme conjoint de Maîtrise en muséologie de l'Université de Montréal et de l'Université du Québec à Montréal, 2000.

J'ai pris connaissance avec intérêt des résultats d'une enquête réalisée dans le cadre de la maîtrise en muséologie, un programme conjoint de l'Université de Montréal et de l'Université du Québec à Montréal. Cette étude avait pour objectif de brosser un portrait de l'importance de la diffusion de thématiques environnementales par les institutions muséales du Québec, des sources d'information et de financement ainsi que de l'utilisation de certains programmes de financement par ces dernières.

L'enquête permet de dégager que près du trois quart des institutions muséales à l'étude abordent des thématiques environnementales sous une grande diversité d'angles. Elle confirme également la situation précaire de plusieurs petites institutions et le manque de ressources humaines, notamment pour la recherche de financement.

Les auteures révèlent également que les musées puisent essentiellement leurs informations auprès des experts externes et internes, ce qui, à mon avis, assure une qualité d'information de première source. Elles mentionnent toutefois que les informations provenant des ministères fédéral et provincial de l'environnement sont peu utilisées et proposent aux institutions d'envisager des partenariats avec ces derniers. Sans présumer qu'un partenariat avec un ministère soit limitant, je crois que les institutions ne devraient pas se lier par des partenariats sur le plan des contenus ou du moins, qu'elle devraient établir clairement la portée d'intervention de ce dernier. Utiliser et confronter plusieurs sources d'informations offre une perspective sur les contenus qui, sans le garantir, permet aux visiteurs de dégager leur propre opinion.

Finalement, cette enquête est intéressante parce qu'elle propose des données récentes sur un secteur encore trop peu documenté. Il serait d'ailleurs souhaitable que de nouvelles recherches soient entreprises pour rendre compte du rôle majeur des musées dans la diffusion de la culture scientifique et technique au Québec ainsi que de leurs besoins spécifiques.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel

Agenda