Vous êtes ici : Espace professionnel » Information stratégique » Publications et références » La gestion des archives photographiques - IMPRIMÉ / LIVRE ÉLECTRONIQUE

La gestion des archives photographiques - IMPRIMÉ / LIVRE ÉLECTRONIQUE

Normand Charbonneau, Mario Robert. La gestion des archives photographiques. Sainte-Foy : Les Presses de l'Université du Québec, 2001, 306 pages. ISBN : 2-7605-1068-9

«Apprendre à lire ne nous a pas appris à voir. Les photographes ont beaucoup à apprendre à nous tous qui, tout savants que nous sommes, restons devant les images comme des illettrés»
(Merlot, Michel, «L'intelligence photographique» in Culture & Recherche, no 89, mars-avril 2002, p.4)

Aujourd'hui, l'importance de l'image n'est plus à démontrer. Trop longtemps considérée comme un document de «second ordre», visant d'abord à illustrer le texte, l'image prend sa place et sa valeur informative concurrence désormais avec l'écrit. Pour qui fait de la recherche, les archives photographiques ont une valeur sans précédent.

Dans ce contexte, La gestion des archives photographiques, ouvrage collectif réalisé sous la direction de Normand Charbonneau, archiviste aux Archives nationales du Québec et de Mario Robert, analyste à la Division de la gestion de documents et des archives de la Ville de Montréal, est des plus appropriés. Conçu à l'intention des archivistes, il répond à un réel besoin d'outils en gestion des collections photographiques.

Plusieurs musées ont à gérer des archives photographiques, tout comme ils en génèrent d'ailleurs. Les problèmes que pose le traitement des archives photographiques et les pistes de réflexion que proposent leurs auteurs sont d'un intérêt partagé par tout professionnel responsable de la gestion des collections photographiques. Les fonctions liées aux principales activités que sont l'acquisition, la documentation, la diffusion et la conservation, diffèrent légèrement selon nos secteurs; mais les mêmes problématiques se posent. Sur quels critères acquérir? Que doit comprendre une politique d'acquisition ? Comment évaluer la «juste valeur marchande»? Comment décrire les pièces? Quelles mesures mettre en place pour assurer adéquatement la diffusion dans un cadre légal? Comment gérer les reproductions? Et que penser de la commercialisation de ces archives et de la tarification à appliquer?

Voilà en quoi répond ce livre. Ouvrage de vulgarisation par excellence, il est construit suivant l'ordre logique des différentes opérations liées à la gestion, soit de l'acquisition à la diffusion, et est truffé d'exemples concrets qui en font un ouvrage pratique. Le tout, présenté dans un langage clair.

Assurer une bonne gestion des archives commande une «vision transversale» des différentes fonctions. La prétention des auteurs repose sur le principe que le travail de l'archiviste doit tenir compte, d’une part, des «liens entre les fonctions archivistiques et para-archivistiques (l'évaluation monétaire et les études d'usagers)» et, d’autre part, du «bagage culturel et technique» de l’archiviste (p. 239). Question pertinente non seulement pour les archives, mais qui s'applique aussi, au processus de documentation et de gestion des collections muséales. Cette approche intégrée oblige l'archiviste à se doter d'une démarche structurée pour l'ensemble des fonctions liées au traitement et d’évaluer à chacune de ces étapes la pertinence et l’incidence de ses décisions. Se poser les bonnes questions afin d'opter pour les meilleurs choix de gestion. Équation simple de prime abord, mais qui dans l'application peut prendre un tout autre sens. Voilà les objectifs de ce collectif.

Dans la foulée de cette perspective élargie du travail de l'archiviste, les auteurs ont jugé nécessaire et important d'ouvrir avec deux chapitres portant l'un sur l'aperçu historique de la photographie et l'autre sur les techniques de base. Il ne faut pas oublier l'excellent chapitre sur la préservation des supports photographiques développé en tenant compte des besoins de consultation. Autre atout, l'ouvrage est doté d'un glossaire qui porte autant sur les termes techniques des procédés photographiques que sur les notions archivistiques. Couplé à une bibliographie très étoffée, dont certaines références sont annotées, les auteurs ont aussi mis en annexe des ouvrages de référence dont l'objectif est d'aider l'identification et la description des photographies.

Bien que les auteurs insistent sur l'importance de la documentation et sur la richesse d'une bonne analyse de contenu pour optimiser la recherche et l'utilisation des archives photographiques, il ne faut pas croire qu'il s'agisse d'un guide de documentation. À titre comparatif avec les outils de documentation et de gestion des collections muséales mis en place par la Société des musées québécois, disons que le présent ouvrage est similaire, en quelque sorte, à Comment gérer les collections? Le guide de gestion des collections du Réseau Info-Muse alors que Comment documenter vos collections? Le guide de documentation du Réseau Info-Muse trouve son équivalent archivistique avec les Règles pour la description des documents d'archives (RDDA).

En somme, bien que l'ouvrage s'adresse principalement au milieu archivistique, l'archiviste des collections muséales trouvera matière à réflexion pour la gestion des photographies.

Attention, la gestion des archives photographiques numériques a été exclue, les auteurs considérant qu'il y a là matière à une autre réflexion.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel

Agenda