Vous êtes ici : Espace professionnel » Information stratégique » Publications et références » Mémoires. Autopsie d'un succès : les éléments à retenir - IMPRIMÉ

Mémoires. Autopsie d'un succès : les éléments à retenir - IMPRIMÉ

Lucie Daignault. Mémoires. Autopsie d'un succès : les éléments à retenir. Québec : Service de la recherche et de l'évaluation, Musée de la civilisation, 2000, 96 pages.

C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai parcouru ce rapport d'évaluation.

Dans la perspective de revoir son exposition permanente, le Musée de la civilisation a mis sur pied une démarche qui se démarque des études antérieures puisqu'il s'agit à la fois d'une étude sommative et préalable. Autrement dit, l'évaluation avait pour but d'obtenir à la fois l'appréciation des visiteurs sur l'exposition actuelle (forces et faiblesses), mais visait aussi l'objectif de cerner les éléments à améliorer ou à compléter dans la prochaine exposition. Pour ce faire, quatre stratégies ont été déployées :

  • analyse des commentaires des visiteurs;
  • analyse des commentaires des guides et entrevues avec certains guides;
  • tenue de trois groupes de discussion avec des clientèles variées;
  • enquête de type fermé auprès des visiteurs francophones et anglophones durant la période estivale.

Sans reprendre l'ensemble des résultats de l'étude, nous apprenons toutefois que Mémoires demeure une exposition encore très appréciée des visiteurs voire même incontournable pour toute personne qui veut connaître l'histoire et l'évolution du Québec. Elle comporte des valeurs sûres, notamment par la présence des objets qui permettent d'instaurer une véritable médiation entre le public et l'exposition. Les lacunes identifiées, qui peuvent devenir pour les concepteurs des pistes de créations nouvelles, résident, entre autres, dans son aspect extérieur, son ambiance générale et sur la nécessité d'actualiser certains thèmes tels le traitement de la langue française, la situation politique au Québec et autres.

Pour compléter cette analyse, il aurait été intéressant de connaître l'évaluation de spécialistes en histoire, anthropologie, muséologie par exemple de façon à recueillir une diversité de points de vue. Il serait également intéressant d'évaluer, par la suite, ce qui sera retenu pour la prochaine exposition et ce qui aura inspiré les concepteurs.

Je conseille donc la lecture de ce rapport. Il est toujours inspirant et stimulant d’avoir accès à ce type de démarches. Elles peuvent devenir des guides et des outils de travail pour les musées intéressés par l'évaluation de leurs produits de diffusion.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel

Agenda