Vous êtes ici : Espace professionnel » Information stratégique » Publications et références » Musées et politique - IMPRIMÉ

Musées et politique - IMPRIMÉ

Gervereau, Laurent, dir. 1999. Musées et politique : Actes du Quatrième colloque de l'Association internationale des musées d'histoire. Paris : Association internationale des musées d'histoire ; Québec : le Musée, impression, 367 pages. ISBN : 2-551-19260-9

Ce recueil regroupe autour de quatre thèmes une vingtaine d'essais, soit les textes de communications présentées lors de la rencontre de l'Association internationale des musées d'histoire (AIMH) tenue à Québec, au Musée de la civilisation, en octobre 1998. Dans sa préface, le président de l'association, Laurent Gervereau, définit la thématique du colloque dans son sens le plus large, soit «non seulement le rapport du musée avec le pouvoir politique, les groupements politiques ou le rôle politique du musée, mais aussi la place du musée dans la cité, sa définition même, son utilité, son rôle de lieu de passage entre l'innervation par l'environnement et la restitution, la diffusion». Sont évoqués des sujets de préoccupation qui reviennent tout au long de l'ouvrage : remise en question du processus muséal (sauvegarder/diffuser); importance toujours plus grande d'une déontologie muséale; défi d'une démocratisation de l'institution muséale qui ne fasse pas le sacrifice de la qualité («démocratiser n'est pas offrir à tous un service dévalorisé»); effets de la mondialisation («penser le musée n'est désormais plus penser un musée, mais penser le réseau»).

Dans son allocution d'ouverture intitulée La fonction politique des musées, Roland Arpin examine comment on peut aménager les rapports entre les musées et le politique. Il soulève notamment la question de la marge de liberté dont dispose un musée dans l'interprétation d'un thème ou d'un discours, interroge le phénomène de la rectitude politique, examine comment un musée peut jouer pleinement son rôle d'acteur social.

La section thématique de l'ouvrage foisonne d'idées et d'expériences. Dans la première partie intitulée Musées et nations : La construction de l'identité nationale, on retrouve des essais sur la nécessité de redéfinir les concepts d'identité et de frontière dans un contexte de bouleversements géopolitiques et d'expansion fulgurante du réseau Internet et des NTIC, sur l'avenir du patrimoine dans les lieux historiques au Canada, sur les musées d'histoire du Brésil et de la Catalogne. Sous Musées et communautés : Un musée pour qui ? pourquoi ?, les conférenciers abordent diverses stratégies de rapprochement entre le musée et sa communauté (programmes d'interprétation en milieu urbain, actions de muséologie communautaire, etc.).

La section Musées et patrimoine : Apprendre à partager regroupe des réflexions autour de la propriété des biens culturels et de la légitimité des collections muséales, de l'équilibre à trouver entre les fonctions de protection et de transmission du patrimoine, d'expériences muséologiques associant des lieux industriels en activité, etc. Enfin, dans la dernière section, Le musée en contexte de mondialisation, les auteurs examinent comment le phénomène de la mondialisation redéfinit le musée, et en particulier le musée d'histoire, par l'insertion de l'histoire locale dans un contexte plus large et par la redéfinition même des identités culturelles.

Devenez membre de la SMQ!

Infolettre Espace professionnel

Agenda